le blog de l'athénée

Ils bloguent pour l'Athénée
D'hier à aujourd'hui

Le 16 août, je devais rencontrer Jouvet

Posté le : 01 févr. 2016 17:21 | Posté par : Clémence Hérout
Catégorie : Présentation et historique de l'Athénée

Louis Jouvet fut le directeur de l’Athénée de 1934 à sa mort dans les murs du Théâtre, en août 1951. 

J’ai dans ma bibliothèque un livre jauni, gondolé et dont les pages ont été mal ouvertes au coupe-papier, écrit par l’administrateur de la Comédie-Française de 1947 à 1953, Pierre-Aimé Touchard. Il y raconte entre autres la façon dont il a vécu le décès de Louis Jouvet :


« Le 16 août, je devais rencontrer Jouvet pour aller visiter une salle de spectacle à Suresnes, avec Jaujard et Jeanne Laurent.
Arrivé à la Direction des Arts et des Lettres, où nous avions pris rendez-vous, j’appris qu’il était mourant, pris d’une syncope en pleine répétition. Nous nous rendîmes aussitôt à l’Athénée où on l’avait installé sur un lit de camp, dans son bureau, mais nous ne pûmes le voir. Il mourut le lendemain.

Quand je revins, à cinquante mètres la rue Caumartin semblait déjà frappée de stupeur. Une centaine de personnes stationnaient sur les trottoirs, dans l’espoir de voir passer des personnalités, malgré la dispersion du mois d’août. Dans la petite cour du théâtre, les collaborateurs de Jouvet, que j’avais vus effondrés l’avant-veille, semblaient déjà s’installer dans l’événement : tous les réservoirs de souffrance avaient été épuisés durant cette longue agonie, et il fallait leur laisser le temps de se remplir à nouveau, goutte à goutte. Le secrétaire général, Blanquet, m’accompagna jusqu’au bureau où Jouvet reposait.

Je le suivais comme un automate, la pensée loin du mort. Mais quand il fallut franchir cette porte, et que l’image de Jouvet vivant, sarcastique et puissant, s’est brusquement jetée devant mes yeux, je fus pris d’une panique, et je pensai : “Non, c’est trop dur”.
Le voir n’importe où eut été tolérable, mais dans ce bureau, le voir vaincu, lui dont l’assurance et la maîtrise avaient paralysé tant de comédiens et m’avaient glacé tant de fois, ici-même, cela me parut tout d’un coup sacrilège, impie, et je sentis combien profondément je l’admirais et combien j’aurais aimé conquérir son estime.

Par bonheur, le cadavre blanc allongé sur ce lit était méconnaissable. [...] Jouvet n’était pas là. Sur un divan, au pied du lit, trois femmes, que je crus reconnaître mais que la douleur faisait sans nom, le visage terne, décomposé. Nous défilions sans arrêt devant elles qui ne nous voyaient pas. Au moment de quitter la pièce, les yeux fixés sur ce visage blanc, il m’apparut tout d’un coup reconnaissable, avec une sorte de sérénité douce. »

 

Malgré les allées et venues, les perceuses, les échafaudages et le démontage des dessous et du plateau en cette période de travaux, l’âme de Louis Jouvet semble toujours flotter dans l’Athénée. On espère que vous continuerez à la sentir à la réouverture du théâtre à l’automne 2016 !

 

Clémence Hérout

 Pierre-Aimé TOUCHARD, Six Années de Comédie-française. Mémoires d’un administrateur. Éditions du Seuil, Paris, 1953.

D'hier à aujourd'hui

Le charme de l'ancien

Posté le : 02 nov. 2015 05:54 | Posté par : Clémence Hérout
Catégorie : Travaux | + d'infos sur athenee-theatre.com

C’était il y a vingt ans : directeur de l’Athénée depuis 1993, Patrice Martinet lance avec son équipe la première grande campagne de rénovation de l’Athénée.

Réalisés en plusieurs étapes, ces travaux ont permis de restaurer la façade principale, améliorer la sécurité et le confort du public (modernisation du réseau électrique, du chauffage et de la ventilation), refaire entièrement la cage de scène et rénover l'ensemble du décor, des revêtements et des fauteuils en restituant l’éclairage d'origine, les baignoires et la fosse d'orchestre.

Le photographe Fabien Calcavechia réalise un reportage sur ces travaux, que l’Athénée a conservé dans un gros carton :

Athénée travaux diapositives

C’était il y a vingt ans, disais-je. Les photos dont nous disposons sont donc toutes sur pellicule ou diapositive.

 Athénée travaux diapositives

En voici un petit aperçu, numérisé artisanalement par mes soins avec une technique de pointe imparable incluant une fenêtre, un appareil photo et du scotch (je vous déconseille de faire pareil avec l’intégralité des diapositives de Mamie, d’autant qu’il existe des gens dont c’est le métier). Il s’agit de photos de diapositives, qui ne sont donc pas entièrement fidèles aux images originales :  

Athénée travaux diapositives

(c) Fabien Calcavechia


Athénée travaux diapositives

(c) Fabien Calcavechia


Athénée travaux diapositives

(c) Fabien Calcavechia


Athénée travaux diapositives

(c) Fabien Calcavechia


Athénée travaux diapositives

(c) Fabien Calcavechia


Athénée travaux diapositives

(c) Fabien Calcavechia


Athénée travaux diapositives

(c) Fabien Calcavechia


Athénée travaux diapositives

(c) Fabien Calcavechia

 

À très vite, j’espère, pour des photos des travaux 2015-2016 !

Bonne semaine

Clémence Hérout

D'hier à aujourd'hui

C'est pas drôle

Posté le : 10 avr. 2015 10:24 | Posté par : Clémence Hérout
Catégorie : Album photo

koliiu

lkoueourth

D'hier à aujourd'hui

L'Athénée, vingt ans après

Posté le : 09 mars 2015 10:26 | Posté par : Clémence Hérout
Catégorie : Equipe

En 1996, toute l’équipe de l’Athénée pose sur le balcon du Théâtre devant l’objectif du photographe Fabien Calcavechia.

Equipe Athénée 1997 Fabien Calcavechia

(c) Fabien Calcavechia


Acrobatique et joyeuse, la photo est utilisée pour la carte de voeux de 1997.

Nous avons reproduit cette photo avec les membres restants de l’équipe. Dix-neuf ans plus tard, ils sont encore cinq : Janie, chargée d’accueil ; Dominique, directeur technique ; Patrice, directeur ; Marie-Noëlle, régisseuse générale ; et Jean-Noël, régisseur général.

Athénée Balcon équipe 2015 Clémence Hérout

(c) Clémence Hérout


J’espère que vous aussi, vous êtes encore là :-)

Bonne semaine !

Clémence Hérout


voir plus de billets