Révélations exclusives pour toi, lecteur

(ATTENTION SPOILER ! Si vous n’avez pas encore vu Not I / Footfalls / Rockaby, je vous conseille de ne pas lire ce qui va suivre pour préserver la surprise. Gardez-vous l’article sous le coude pour après la représentation)

Dans le premier des trois monologues de Beckett actuellement joués à l’Athénée, on ne voit qu’une bouche, qui a l’air de se déplacer dans les airs. Ce n’est pas une vidéo, et rien d’autre de sa propriétaire, Lisa Dwan, n’apparaît. C’est très perturbant.

Lisa Dwan et sa régisseuse, Siobhan, ont pris le temps de me montrer le dispositif hier soir :

La scène de l’Athénée est entièrement transformée en boîte noire. D’ailleurs, comme vous le verrez en arrivant, les portes menant à la salle ont été recouvertes de tissu noir pour éviter les fuites de lumière. En travers de la scène, un panneau noir laisse apparaître une ouverture en forme de visage :

Athénée Not I Footfalls Rockaby Clémence Hérout

Lisa Dwan, après s’être entièrement recouvert la tête de noir (ici avec l’aide de Siobhan),

Athénée Not I Footfalls Rockaby Clémence Hérout

se place dans l’ouverture. De loin, ça donne ça (mais si, on voit le visage de Lisa Dwan là, dans le fond)

Athénée Not I Footfalls Rockaby Clémence Hérout

Et de plus près, on voit ça (sachant qu’aux représentations, Lisa porte également un dernier masque autour de la bouche et du nez) :

Athénée Not I Footfalls Rockaby Clémence Hérout

Pour éviter de bouger, ce qui gâcherait le travail très fin réalisé sur la lumière réglée pour éclairer uniquement sa bouche, Lisa est également bloquée par des rambardes fixées sur l’arrière du panneau dans lesquelles elle a passé ses bras. Voici un plan de coupe :

Athénée Not I Footfalls Rockaby Clémence Hérout
Siobhan reste à côté d’elle tout le temps de la représentation pour l’aider à se placer et suivre le texte, qui relève davantage de la partition musicale que d’une pièce de théâtre :

Athénée Not I Footfalls Rockaby Clémence Hérout
Détail assez rare pour être signalé et remercié : c’est Lisa elle-même qui a spontanément proposé de m’expliquer tout le dispositif pour le montrer aux lecteurs du blog, et elle et Siobhan m’ont consacré beaucoup de temps alors que la représentation allait commencer sous peu.

Si vous voulez voir la bouche de Lisa (et davantage dans les monologues suivants), il vous reste peu d’occasions : ce soir, demain et dimanche. C’est en anglais non-surtitré, mais le spectacle reste une expérience à vivre, même si vous êtes une quiche en langues étrangères.

Bon week-end !

Clémence Hérout


Ah Lisa ...

fgtre

fdsere
gfrtyu


Billet à brac

Ce soir, c’est la première de Not I/Footfalls/Rockaby interprété par Lisa Dwan.

Quelques informations en vrac :

Ce sont trois monologues de Beckett joués à la suite : Not I (Pas moi), Footfalls (le bruit du pied rencontrant le sol quand on marche) et Rockaby (du nom d’une berceuse traditionnelle où un berceau tombe d’un arbre).

Dans Not I, on ne voit qu’une bouche. Dans Footfalls, l’ombre d’une femme faisant les cent pas devant la chambre de sa mère mourante. Dans Rockaby, une femme assise racontant ses souvenirs.

Stunning. Moving. Chilling.” (Stupéfiant. Émouvant. Saisissant) C’est ce qu’en a dit le journal Daily Telegraph.
The Times, lui, écrit que “It’s like nothing else in theater” (cela ne ressemble à rien d’autre en théâtre)

Billie Whitelaw, l’actrice qui a créé Not I, a déclaré en 1977 : "Je ne jouerai plus jamais ce rôle, je ne peux pas, si je le fais, je perdrai la raison".

Le costume de l’actrice Lisa Dwan dans Rockaby est une authentique robe datant de l’époque victorienne.

D’ailleurs, la perruque qu’elle porte est elle aussi en vrais cheveux, ce qui complique certains passages à la douane pendant la tournée –car il y a apparemment des gens qui font du trafic de cheveux.

En voici quelques photos prises par John Haynes :



Le spectacle ne se joue que de ce soir à dimanche à l’Athénée après une tournée dans le monde entier : dépêchez-vous !

Clémence Hérout - Merci à Julia Z.


La vie est dure parfois...

fgki

dsd
 


L'Athénée, vingt ans après

En 1996, toute l’équipe de l’Athénée pose sur le balcon du Théâtre devant l’objectif du photographe Fabien Calcavechia.

Equipe Athénée 1997 Fabien Calcavechia

(c) Fabien Calcavechia


Acrobatique et joyeuse, la photo est utilisée pour la carte de voeux de 1997.

Nous avons reproduit cette photo avec les membres restants de l’équipe. Dix-neuf ans plus tard, ils sont encore cinq : Janie, chargée d’accueil ; Dominique, directeur technique ; Patrice, directeur ; Marie-Noëlle, régisseuse générale ; et Jean-Noël, régisseur général.

Athénée Balcon équipe 2015 Clémence Hérout

(c) Clémence Hérout


J’espère que vous aussi, vous êtes encore là :-)

Bonne semaine !

Clémence Hérout


Plus de billets

BlogCFC was created by Raymond Camden. This blog is running version 5.9.002. Contact Blog Owner