Chère Stéphanie, cher Christophe, chère Marie-José

Avant l’été, je vous avais dit que je serais ravie de recevoir des cartes postales de vous à l’Athénée. Beaucoup d’entre vous n’ont pas exaucé mon souhait (vu le nombre que vous êtes, ce n’est d’ailleurs peut-être pas plus mal).

À ma rentrée à l’Athénée, j’ai donc été particulièrement touchée de trouver ce faire-part de naissance de Stéphanie et Christophe, qui sont désormais parents d’une petite Camille.


(ce bébé n’ayant pas demandé à voir sa tête sur internet, je ne mets que les pieds)

J’ai également été très heureuse de recevoir cette carte postale de Marie-José depuis la Provence :




Encore merci à vous trois! Pour tous les autres, rassurez-vous, vous pourrez vous rattraper au 1er janvier :-)

Clémence Hérout


Cachés

Hier soir, c’était la première de Pantagruel de Rabelais mis en scène par Benjamin Lazar. Quelques heures avant de jouer, l’équipe technique et artistique se consacrait aux derniers réglages, disséminée dans la salle.

À la lumière de leurs écrans ou lampes de travail, les visages de Richard, Fabrice, Mathilde, FX, David, Pierre, Cyril ou Colomba émergent de la salle noire entre les ordinateurs, consoles et plans de feux :



Pantagruel technique Athénée Clémence Hérout

Athénée Pantagruel technique Clémence Hérout

Athénée Pantagruel technique Clémence Hérout

 


Aujourd’hui, les tables de régie ne sont plus là : les fauteuils sont pour vous, car Pantagruel a commencé hier et se joue jusqu’au 30 novembre !


La porte !!!

Sébastien est régisseur à l’Athénée. L’autre jour, alors que je prenais des photos sur scène avant une représentation, il m’a prévenue qu’il allait baisser le rideau de fer.

Le rideau de fer, c’est le rideau métallique qui fait la séparation entre scène et salle : il s’agit d’un coupe-feu qui est baissé tous les soirs (ou évidemment en cas d’incendie) pour éviter la propagation des flammes.
Comme on teste son bon fonctionnement tous les jours, l’action de Sébastien ce soir-là n’avait rien d’inhabituel.

Sauf qu’après avoir baissé le rideau, Sébastien a commencé à manipuler la petite porte qui y est découpée et qui permet de traverser le rideau de fer lorsqu’il est baissé.

Athénée Autre Monde Sébastien Clémence Hérout



Athénée Autre Monde Clémence Hérout

 

Vérification des mécanismes d’ouverture et de fermeture, graissage des gonds et de toutes les parties mobiles...


Athénée Autre Monde Sébastien Clémence Hérout

Après le passage de Sébastien, la porte s’ouvrait parfaitement, sans couinement ni grincement.

Athénée Autre Monde Sébastien Clémence Hérout

 



Pourquoi tant de précautions ? Il faut voir Benjamin Lazar dans L’Autre Monde ou les états et empires de la lune pour le comprendre... Il vous reste trois représentations : ce soir à 20h et demain à 15h et 20h !


L'homme à tête de chou

Sur le décor de L’Autre monde ou les états et empires de la lune,

les instruments de musique ont, selon l’angle choisi, les cheveux qui dépassent

Athénée Autre monde (c) Clémence Hérout



ou des airs de pendus.

Athénée Autre monde (c) Clémence Hérout

L’un des pupitres cache un petit personnage qui attend son heure,

Athénée - Autre monde (c) Clémence Hérout


tandis que l’autre s’apprête à accueillir des partitions.

Athénée Autre Monde (c) Clémence Hérout



On parle bien de chou dans le spectacle, pour un plaidoyer végétarien avant l’heure. Mais aussi de voyage en terre inconnue, de l’influence du religieux dans les rapports sociaux ou de l’apprentissage de la différence.

Pour découvrir l’impertinence du texte de Savinien Cyrano de Bergerac et la gestuelle et diction baroques de Benjamin Lazar entouré des musiciens de La Rêveuse, c’est à l’Athénée jusqu’à samedi !

Bon mercredi.


Entre ses mains

Benjamin Perrot fait du théorbe, de la guitare et du luth sur L’autre monde ou les états et empires de la lune actuellement à l’Athénée : Benjamin Lazar, metteur en scène et acteur, joue en effet aussi avec l’ensemble baroque La Rêveuse qui vient accompagner le texte de Cyrano de Bergerac.

Si les musiciens se retrouvent généralement dans la fosse d’orchestre, ils sont cette fois bien visibles sur scène : qui dit présence sur scène dit aussi coiffure, maquillage et costume.

Lorsque je suis passée l’autre jour à l’Athénée, Benjamin Perrot était justement en train de se faire maquiller par Mathilde Benmoussa :


Maquillage Autre monde (c) Clémence Hérout

Maquillage Autre monde Athénée (c) Clémence Hérout

Athénée Maquillage Autre Monde (c) Clémence Hérout

Athénée Maquillage autre monde (c) Clémence Hérout

Athénée maquillage Autre monde (c) Clémence Hérout


Il ne vous reste plus que jusqu’à samedi pour découvrir L’autre monde ou les états et empires de la lune à l’Athénée ! Bon début de semaine.

Plus de billets

BlogCFC was created by Raymond Camden. This blog is running version 5.9.002. Contact Blog Owner