Tous les chemins mènent à l'Athénée

TONE Tr 1

TONE tr2
TONE tr3
TONE tr4
TONE tr5
TONE tr6
 
 


Débarrasser le plancher

Comme promis la semaine dernière, après des photos de l’Athénée dégarni côté salle, quelques images de l’Athénée excavé côté scène !

Athénée travaux Clémence Hérout


Le plateau a été en partie démonté
, laissant apparaître les dessous sur deux niveaux (sous-sols techniques). 

Athénée travaux Clémence Hérout

Athénée travaux Clémence Hérout

Athénée travaux Clémence Hérout

 

Nous y sommes, d’ailleurs, dans les dessous. La porte du bas est celle qui mène aux locaux de stockage sous la salle, celle du haut est celle qui mène normalement à la fosse. Vous voyez la marque des planchers / plafonds manquants.

Athénée travaux Clémence Hérout

 

La même porte de la fosse, côté face. 

Athénée travaux Clémence Hérout

 

Toujours la même porte, côté lustre

Athénée travaux Clémence Hérout lustre

 

À la semaine prochaine pour la suite des travaux !

Clémence Hérout


L'Athénée démonté

Alors que les arbres n’ont plus de feuilles ni vous d’orteils, c’est aussi l’hiver à l’intérieur : à l’Athénée, les garde-corps sont tombés, les fauteuils ont migré et la scène s’est envolée.

Voici un aperçu de la salle en version rase campagne : 

Athénée travaux Clémence Hérout

Athénée travaux Clémence Hérout

Athénée travaux Clémence Hérout

 

Athénée travaux Clémence Hérout

Athénée travaux Clémence Hérout

Athénée travaux Clémence Hérout

Athénée travaux Clémence Hérout

 Athénée travaux Clémence Hérout

Athénée travaux Clémence Hérout

Rendez-vous très vite pour des photos vertigineuses du plateau sans plateau !

Clémence Hérout


Et surtout la santé

À l’heure des bonnes résolutions, il est peut-être opportun de parler ménage. Pas chez vous (vous faites ce que vous voulez), mais à l’Athénée. Comme il faut penser à tout, un appel d’offres a également été lancé pour réaliser toutes les opérations de ménage après travaux
Une fois la nouvelle fosse terminée, les fauteuils changés, le wifi en marche, les équipements scéniques rénovés, les peintures et décors restaurés, il risque en effet de rester un peu de poussière et des traces de godasses sur la jolie moquette. 

Cet appel d’offres est beaucoup plus facile à comprendre que les précédents dont j’ai tenté de vous rendre compte -c’était aussi bienvenu en ce début d’année après les fêtes, excusez-moi, je pense à mon confort. 

Vous apprécierez sûrement son sens du détail cependant, car il liste l’intégralité des tâches à réaliser :  
- passage de l’aspirateur sur les sols textiles et parquets
- shampouinage des sols textiles non remplacés
- passage de la serpillière sur les sols plastiques
- lavage des sols céramiques
- lavage des sols peints
- passage de l’aspirateur sur les sols brut (béton, ciment apparent)
- dépoussiérage des revêtements muraux textiles et des fauteuils
- nettoyage des appareillages tels que les appareils sanitaires et émetteurs de chauffage
- nettoyage des articles de quincaillerie, de robinetterie et d’électricité y compris les luminaires et les appareillages électriques (interrupteurs, prises de courant, etc.)
- nettoyage des vitrages extérieurs accessibles par échelles
- nettoyage des gaines techniques visitables
- nettoyage des vitrages et miroirs intérieurs
- essuyage de tous les ouvrages intérieurs de serrurerie et de menuiserie
- essuyage des ouvrages de lustrerie
- essuyage des ouvrages intérieurs de serrurerie et notamment des garde-corps et mains courantes des escaliers
- dépoussiérage et essuyage du mobilier in situ

Il est également précisé que les parquets du parterre et de la scène sont des parquets huilés, et que les ouvrages à dépoussiérer sont notamment les tissus, les damassés sur murs et les moquettes au sol des loges.

Le nettoyage des décors et ouvrage en staff sera assuré par l’entreprise chargée de la restauration des décors.


Quant aux lieux concernés par ce nettoyage, eh bien, c’est à peu près partout : halls d’accueil, foyer des comédiens, foyer bar, coursives, escalier, scène, salles, locaux techniques, premiers dessous, deuxièmes dessous.

 
Ce lot ne sera mis en oeuvre qu’à la fin des travaux et n’est donc absolument pas d’actualité à l’Athénée, où le chantier est en train de terminer de s’installer ! Mercredi et jeudi, l’électricité sera intégralement coupée dans le Théâtre pour installer le câblage du chantier. 


On vous souhaite une année 2016 meilleure que 2015.


Clémence Hérout


Il y a des consoles qui s'emboîtent

En cette période d’entre-deux fêtes, parlons équipement scénique (rien à voir, ne cherchez pas). Les travaux de l’Athénée sont en effet également l’occasion de rénover les locaux techniques ainsi que les machineries dont se sert l’équipe technique sur les spectacles.

Les dessous que je vous montrais en photo la semaine dernière seront modifiés par l’agrandissement de la fosse d’orchestre, qui empiétera dessus. L’entreprise chargée de la serrurerie devra donc démonter les poteaux, dalles, trappes, fers et escaliers avant de remonter les deux niveaux de dessous en s’adaptant à la nouvelle fosse.

Athénée travaux Clémence Hérout

Un mur mobile sera créé au fond de la fosse pour permettre le passage des instruments volumineux -car jusqu’à présent, on passait plutôt par la salle.

Comme vous le savez, la fosse d’orchestre est sans doute l’élément le plus important du chantier : en plus d’être agrandie, son montage et son démontage seront également motorisés. Avant, la succession d’un opéra et d’une pièce de théâtre exigeait d’ouvrir la fosse et de la refermer manuellement entre les deux spectacles, occasionnant des heures de travail à l’équipe technique et une certaine usure des équipements.
Après les travaux, un mécanisme motorisé permettra plusieurs positions de la fosse : soit on prolonge la scène en agrandissant le plateau sur la fosse, soit on prolonge la salle en ajoutant des rangs de fauteuils à la place de la fosse, soit on ouvre la fosse avec deux configurations possibles. Je vous passe les détails à base de plate-forme avec structure mécano-soudée mobile, de translation électromécanique et d’ensemble électronique de commande avec sectionneur porte-fusibles et discontacteur-inverseur. Mais j’ai quand même compris qu’il y aura un « bouton poussoir “montée” », un « bouton poussoir “descente” » et un « d’arrêt d’urgence », et c’est le principal.

Si la fosse n’est pas utilisée, certaines de ses plate-formes seront destinées à accueillir trois rangées de fauteuils
des spectateurs : c’est pourquoi il faut y prévoir des mécanismes de fixation.
Les planchers de toutes les parties de la fosse devront aussi être rénovés, adaptés et surtout équipés de serrurerie permettant leur fixation et leur démontage pour s’adapter à toutes les positions de la fosse. 

L’agrandissement de la fosse est synonyme de spectacles mobilisant davantage d’artistes : l’Athénée devra donc prévoir davantage de loges pour les accueillir et leur permettre de se changer et se (dé)maquiller. C’est pourquoi il est demandé en option à l’entreprise chargée des équipements scéniques de prévoir du mobilier mobile qui sera installé dans diverses parties du théâtre pour constituer des loges éphémères : tables de maquillage mobiles, paravents sur roulette, chaises pliables ou portants à vêtements.


Ensuite, des équipements permettant d’accrocher des projecteurs ou éléments de décors seront ajoutés sur les côtés de la scène : ces accroches répondent au doux nom de « fers UAP 100», « lisses constituées de tubes munis de consoles venant s’emboîter dans les boutonnières» et « mâts de perroquets»


Les équipements du gril, qui est le plancher à claire-voie situé au-dessus du plateau permettant d’accrocher les éléments de décor et les projecteurs, seront aussi renforcés. Il est choisi d’installer des poutres mobiles équipées de palans (qui sont des appareils de levage) motorisés. Il faut alors déplacer les écartements des poutres pour « permettre le passage des chariots des poutres mobiles sur les ailes basses des chemins de moufle du faux gril » (pardon, on ne comprend rien, mais je ne peux pas m’en empêcher). II est ensuite nécessaire d’installer les rails de roulement, poutres mobiles et chariots porte-palans avant de mettre en place les palans eux-mêmes.


Les porteuses seront modifiées afin de pouvoir supporter des décors et projecteurs plus lourds
: la charge maximale sera alors portée à 350 décanewton -le décanewton exprime le poids là où le kilogramme exprime la masse, mais je ne préfère pas vous en dire beaucoup plus car je n’ai jamais été très bonne en physique.


Il existe aussi des équipements scéniques en salle, pour y accrocher des projecteurs en particulier. Vous en apercevez sur cette photo, en galerie et au balcon.

Athénée travaux Clémence Hérout

Il est envisagé de les prolonger et les structurer différemment. Il est également question de rénover le mobilier de la régie générale, et plus particulièrement ses plan de travail et mobilier de rangement.

 

L’entreprise devra enfin former le personnel de l’Athénée à l’utilisation de ses nouveaux équipements scéniques et l’assister sur les premiers spectacles accueillis par le Théâtre pour prévenir tout problème.

 
À l’année prochaine pour la suite des travaux !

Clémence Hérout

Plus de billets

BlogCFC was created by Raymond Camden. This blog is running version 5.9.002. Contact Blog Owner