le blog de l'athénée

Ils bloguent pour l'Athénée
Perspective

Le théâtre est politique

Posté le : 02 mai 2017 19:13 | Posté par : Clémence Hérout
Catégorie : Ismène | + d'infos sur athenee-theatre.com | Phèdre | + d'infos sur athenee-theatre.com | Ajax | + d'infos sur athenee-theatre.com

Demain commence La Trilogie des Éléments, composée de trois spectacles musicaux : Ismène, Phèdre et Ajax.

Les textes des trois spectacles sont de Yannis Ritsos, un poète grec décédé en 1990 et emprisonné à de nombreuses reprises pour opposition politique dans la Grèce de la dictature du régime du 4 août (1936-1941), de la guerre civile (1946-1949) puis de la dictature des colonels (1967-1974).

La musique d’Ismène, le spectacle qui commence demain soir à 19 h 30, a été composée par Georges Aperghis. Né en 1945 à Athènes, il vit à Paris depuis 1963.

Autodidacte, il se consacre au théâtre musical avec la création d’un atelier théâtre et musique (d’abord à Bagnolet puis à Nanterre) : sa première grande œuvre, La tragique Histoire du nécromancien Hiéronimo et de son miroir, a été créée au Festival d’Avignon en 1971 et entremêle étroitement musique, texte et mise en scène.

S’il compose à la fois du théâtre musical, des opéras, des pièces pour instruments seuls, des œuvres vocales et de la musique orchestrale, son œuvre se caractérise surtout par son ouverture à toutes les disciplines artistiques. Son travail provoque ainsi la rencontre de musiciens, chanteurs, danseurs, plasticiens, comédiens et même de robots.

Le langage est essentiel dans ses compositions, qui utilisent les mots à la fois comme un matériau et une structure, en laissant parfois leur signification de côté. Scénique par essence, son œuvre se crée parfois directement sur le plateau en répétition, comme ce fut le cas pour Sextuor en 1992 ou Commentaires en 1996.

« Au début, la majeure partie de mon travail consiste pour moi à éviter les clichés et les lieux communs », déclarait-il dans un entretien avec Nicolas Donin et Jean-François Trubert paru dans la revue Genesis. C’est ce que vous pourrez découvrir demain dans Ismène, conçu par Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli.

N’hésitez pas à lire également l’excellente notice que l’IRCAM a consacrée à Georges Aperghis et qui a fortement inspiré cet article.

Exceptionnellement, l’horaire de la représentation a été avancé à 19 h 30 au lieu de 20 h. Ceux et celles qui le souhaitent pourront rester après la représentation au bar du théâtre, où sera diffusé le débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Le bar restera bien sûr ouvert au cas où vous auriez besoin de noyer votre désespoir dans l’alcool.

À demain !
 
Clémence Hérout

Commentaires

Nouveau