le blog de l'athénée

Ils bloguent pour l'Athénée
Coup de théâtre

Ce qu'on ne vous avait jamais dit sur l'Athénée

Posté le : 01 avr. 2011 07:04 | Posté par : Clémence Hérout
Catégorie : Présentation et historique de l'Athénée

Le nom "Athénée" vient du mot grec "atheneos" qui signifie "théâtre que tu ne trouves jamais du premier coup et que t'en as tellement marre de tourner en rond autour de l'Opéra Garnier que tu finis par appeler le pote qui t'attend devant et qui croit t'aider en t'indiquant que 'mais si, c'est à côté du théâtre Edouard VII' ".

Le suffixe "Louis Jouvet" qui lui est souvent accolé provient du type du même nom qui a eu le mauvais goût de mourir dans l'actuel bureau du directeur.

 

 

Le théâtre à côté de l'Athénée.



HISTOIRE
Construit après Charlemagne mais avant Pompidou et la naissance de ma nièce, l'Athénée ne prend sa réelle dimension que le jour où il devient propriété de l'État et accède ainsi au rang tant convoité de "théâtre public", ce qui n'empêche pas tous ces petits incultes de camarades de promo de me faire remarquer que "tiens, je penserais pas que tu travaillerais un jour pour un théâtre privé".

Ceci n'est pas un théâtre privé. Remarquez que ce n'est pas un théâtre public non plus.


POPULATION
L'Athénée est dirigé par un Patrice Martinet à barbe (spécimen rare). Si jamais vous trouvez le Martinet à barbe égaré, voici les soins à lui prodiguer pour qu'il retrouve son nid comme le petit Andy le martinet de cette vidéo :
(attention, le Martinet à barbe est coriace. Vous le rebaptiserez Andy à vos risques et périls).

 

La vidéo est ici sur YouTube. Je précise qu'elle n'est pas de moi.

 

Vous croiserez également à l'Athénée un type qui ressemble à Anatole France (en vivant),  un autre qui met des chemises tellement bizarres qu'elles feraient faire une crise à un épileptique, une femme régisseure alors que franchement, c'est pas un métier de gonzesse, un homme régisseur mais ça c'est normal, une jeune femme qui a souvent des chocolats sur son bureau mais comme par hasard à chaque fois que j'arrive y en a plus, une fille avec qui je suis partie en vacances à Rome, une fille jamais en pantalon, une fille (oui, il y a beaucoup de filles) dont je cambriolerais bien le dressing, un garçon qui porte des pulls violets, des souris en pâte d'amande, une fille qui a parlé à Martin Scorcese, deux stagiaires qui changent tous les trois mois, une femme qui deale des capsules de Nespresso, une autre avec une sonnerie de portable qui fait peur, trois qui meurent de froid à la billetterie mais qui sont sympas avec vous quand même, une qui nous fournit en Mikado, une qui est payée à écrire des articles que personne ne lit jamais en entier et deux noirs.

 



Cette personne ne travaille pas à l'Athénée.

 

La population permanente de l'Athénée est régulièrement enrichie d'intermittents du spectacle qui creusent le trou de l'assurance-chômage avec nos impôts.

 

Pour espérer rejoindre la population permanente de l'Athénée, il faut en tuer un pour prendre sa place (si vous êtes un psychopathe), envoyer une candidature spontanée (si vous êtes très naïf), coucher avec le directeur (si vous n'avez pas de problème avec la barbe), coucher avec la bloggeuse (si vous êtes très beau et que vous avez entre vingt-cinq et trente-cinq ans. D'ailleurs laissez votre cv, on vous rappellera), vous rouler par terre en hurlant devant le théâtre (si vous n'avez aucun orgueil, ou si vous êtes bourré) ou vous jeter à l'eau (si vous êtes une langouste).

À partir de 20h, l'on trouve également à l'Athénée plusieurs centaines d'intrus venus abîmer les sièges et monopoliser les toilettes, ainsi qu'un pompier (ou une pompière, ça devient pénible ces femmes qui sortent de leur cuisine) et une vingtaine de jeunes gens payés pour déchirer votre billet alors que franchement, vous pourriez bien le faire vous-même, c'est quand même fou de payer les gens à glander.

 

 


La ville de Gland.



DANGERS SPÉCIFIQUES
Toute personne pénétrant à l'Athénée doit être mise en garde contre :
- ces p… de portes à deux battants qui nous claquent à la g...quand on essaie de rejoindre son siège dans une loge
- son public âgé qui fait des commentaires à voix haute parce que personne n'a osé lui dire qu'il était sourd comme un pot
- ses places sur les côtés où l'on ne voit que la moitié de la scène, c'est quoi cette arnaque.


ACTUALITÉS

Actuellement à l'Athénée, on peut voir des gens sur scène qui cherchent le couteau du rosbeef, se balancent des cuisses de poulet, chantent alors que vraiment ils pourraient parler comme tout le monde, racontent des histoires bizarres incluant des tricycles et qui n'ont jamais joué Hamlet.

Demain à 15h, vous y trouverez des musiciens déterminés à vous convaincre que l'humour noir existe en musique.


REMERCIEMENTS
Au projet de la Désencyclopédie et surtout à son article hilarant sur le théâtre (je vous conseille particulièrement le tableau final sur les différents genres théâtraux) qui a inspiré cet article de 1er avril.

Bon 1er avril et bon week-end !

Commentaires

Nouveau