le blog de l'athénée

Ils bloguent pour l'Athénée
D'hier à aujourd'hui

2008-2018 : au revoir... et merci !

Posté le : 19 juil. 2018 05:09 | Posté par : Clémence Hérout
Catégorie :

« Ménagez-vous » : c’était le titre du tout premier article du « blog de Clémence pour l’Athénée », devenu ensuite « blog de l’Athénée » tout court. Nous étions le 22 septembre 2008, il y a presque dix ans !

Facebook venait juste d’arriver en France, Twitter en était à ses débuts, Instagram, Snapchat ou Périscope n’existaient pas.
Répondant à un appel à projets lancé par l’Athénée qui avait l’intuition qu’un changement de communication s’annonçait, j’avais proposé un blog où je publierais non seulement tous les jours, mais surtout au sujet des coulisses du Théâtre et sur un ton volontairement décalé : il s’agissait tout à la fois de s’éloigner du style institutionnel, de réinsuffler de l’humain, de créer un véritable lien avec vous, de présenter le travail quotidien de toutes les personnes du Théâtre et de vous apprendre des choses – ou juste, parfois, de vous faire rire.


Mon projet fut accepté et, alors que j’avais à peine vingt-trois ans et mon diplôme, son directeur Patrice Martinet me donna les clés du fichier contacts des spectateurs et spectatrices de l’Athénée (vous !) en me laissant totalement carte blanche : convaincue que le blog ne prendrait pas si les articles passaient à la moulinette de la relecture, la direction du Théâtre a fait le choix courageux de découvrir chaque matin mes articles en même temps que tout le monde.

En textes, photos, vidéos et enregistrements sonores, j’ai ainsi pu montrer aux 25 000 personnes inscrites au blog la vie des coulisses du Théâtre, mettre en valeur le travail des équipes, mais aussi raconter l’histoire de l’Athénée depuis sa construction en 1883. Vous étiez nombreux à commenter tous les jours, publiquement sur le blog, directement à mon adresse mail ou, ensuite, sur Facebook.


 
Il y eut également quelques séries étalées sur plusieurs années, comme Les petits objets de Denis Léger (où l’on vous racontait l’histoire des nombreux objets peuplant le bureau de Denis, ancien directeur technique), Les grands mystères de Dominique Lemaire (où l’on vous demandait de deviner la nature d’objets de théâtre photographiés par le directeur technique ex-adjoint), les Portraits de spectateurs et spectatrices, et autres Question pour un champion où vous avez été nombreux à démontrer votre grande culture théâtrale.
(tous vos commentaires ont récemment disparu au moment de la migration du blog sur une autre plate-forme et croyez bien que je le regrette).

 

 
Complètement inédit à l’époque, mon travail pour le blog a donné lieu à plusieurs articles dans la presse culturelle, sans parler des étudiant·e·s qui m’ont interviewée pour le mentionner dans leurs mémoires universitaires. Il a aussi évolué avec le temps, en intégrant des textes, photos, sons ou films, mais aussi des vidéos diffusées en direct sur les réseaux sociaux.

 

 En tout, 1351 articles (soit 1352 avec celui-ci) auront été publiés, sous des titres comme
« Je hais le théâtre »,
« Puce-moumoute »,
« Je me suis tué parce que je ne vous trouvais pas »,
« Soyez bon et le monde changera en bien », 
« Interview bidon »,
« Où est le couteau du rosbeef ? »,
« Monde de merde »,
« L’aspirateur ! J’ai oublié de l’éteindre ! »,
« Bougres de faux jetons à la sauce tartare »,
« Ma femme, elle fait le pot-au-feu »,
« Connards ! Merde ! C’est une honte ! » ou
« L’homme qui mange des yaourts dans les toilettes de la station-service ».

Sachant que mes deux petits préférés resteront sans doute « Ce qu'on ne vous a jamais dit sur l'Athénée » et « Michel et moi », repris ainsi que son « Droit de réponse » sur le site du Lampadaire.


 
En cette fin de saison 2017-2018, j’achève ma dixième saison à parcourir le Théâtre avec carnet, micro et appareil photo sur scène, dans les loges, dans les dessous, au bar, au-dessus du lustre, sur le gril, dans les bureaux, en billetterie et dans le local chaufferie, à vous parler directement et à répondre à vos questions, parfois à devoir trouver les mots les lendemains d’attentats.

Ayant un fort tropisme scandinave depuis plusieurs années, j’habiterai désormais quelques mois par an à trois cents kilomètres au nord du cercle polaire : je verrai des aurores boréales à qui mieux mieux, mais plus tellement les spectacles de l’Athénée.
Je continuerai cependant à travailler la moitié de l’année en France comme traductrice du suédois, photographe et journaliste (entre autres pour la revue culturelle NOTO, d’ailleurs c’est par ici si vous voulez continuer à me lire).

Et si, de passage au bar de l’Athénée tenu par Les Défricheurs de terroir, vous avez la curiosité de goûter un verre de cidre Cotentin AOC bio, sachez qu’il aura été produit en Normandie par ma propre tante !

Le blog de l’Athénée prend donc fin avec ce billet : je remercie évidemment toutes les équipes techniques, administratives et artistiques de l’Athénée pour leur confiance et leur accompagnement, mais aussi et surtout vous (oui, tous les 25 000), pour votre fidélité au long de ces dix années.

À bientôt au théâtre ou ailleurs !
 
Clémence Hérout


 

Commentaires

Nouveau
chère Clémence j'appréciais tellement vos billets ! je suis triste de savoir que je ne les recevrai plus, ils étaient mes petites aurores boréales :étonnantes et légères ! Belle vie et à bientôt ! Posté par Agnès |19/07/2018 00:00
Merci beaucoup ! Bon vent pour votre nouvelle vie... Posté par Alix |19/07/2018 00:00
Triste nouvelle que celle d'aujourd'hui.  Votre blog m'a tenue ancree a la vie theatrale de mon cher Paris;  j'en suis une fidele depuis les debuts, lorsque j'etais encore parisienne.  Maintenant nous voila aux deux extremites de la planete.  Ne me reste que de vous souhaiter bonne chance, et que le cercle arctique vous apporte tout le bonheur possible.
 
Bon vent!
Posté par Anne-Louise |19/07/2018 00:00
Merci Clémence et belles aurores !!! Nous on gardera en tête ces savoureux échanges et votre légéreté de ton qui nous est si chère. Belle vie pour vous, et, lorsque nous serons au théâtre nous vous ferons un petit signe qui certainement vous arrivera jusqu'au cercle polaire. Grâce à des films comme "une année polaire" on peut vous imaginer dans votre nouvel univers immaculé. Un grand merci pour votre RV fidèle, attendu et apprécié ...nous n'oublierons pas le cidre ! Posté par Anne-Marie |19/07/2018 00:00
Merci pour toutes ces lectures rafraîchissantes. J'espère que les aurores boréales vous apporteront autant de plaisir que vous nous en avez donné pendant toutes ces années. Portez-vous bien. Posté par Bodjemaa |19/07/2018 00:00
Je suis triste mais MERCI MERCI MERCI pour tous vos billets, petites lueurs matinales qui m’ont déjà beaucoup manqué. Bon vent à vous, Posté par Brigitte |19/07/2018 00:00
Merci ...et à bientôt (peut etre) :) Posté par Bruno |19/07/2018 00:00
Bonjour Clémence, Ainsi les chemins de vie se croisent en se diversifiant par monts et vallées, ne sont-ils pas le reflet de notre existence à en connaitre bien d'autres afin de mieux comprendre l'humain que nous sommes ?. Maintenant sous d'autres latitudes et longitudes, un autre regard va se poser au lointain du paysage arctique, dont la coupole en serait une aurore boréale bien que trop éphémère à nos yeux et aux souvenirs qui s'estompent malgré tout.... Emmenez-moi dans vos bagages comme pour retrouver à nouveau un moment d'interrogation, mais sans réponse pour ce peuple nomade appelé plus communément Same. J'ai relu pour la x eme fois La grande migration et le Rapt de Roger-Frison-Roche, incontournable lecture avec ces mots du nord, qui finissent en jojking. Pour un très bon voyage, et attend en retour un message nordique. Posté par Claude |21/07/2018 00:00
Chers tous, chères toutes, Tardivement, je vous remercie tous et toutes très chaleureusement pour vos très gentils commentaires qui m'ont fait extrêmement plaisir. À bientôt pour un spectacle à l'Athénée ! Clémence Hérout Posté par Clémence |15/10/2018 00:00
bon voyage et bravo pour tout ce travail original et décalé accompli ! Posté par Diane |20/07/2018 00:00
Il n'y aura donc plus de blog de l'Athénée ??? Je suis profondément triste : je vis à l'étranger et c'était un des moyens les plus doux de rester en contact avec Paris et avec le théâtre... Bon, comme je sais ce que c'est de s'expatrier, je souhaite bonne chance et beaucoup de bonheur à Clémence dans sa nouvelle vie :-) Bon vent debout, comme les vikings qu'elle va rejoindre ! Posté par DIDIER DOUET |19/07/2018 00:00
Je vous regretterai 
Et suivrai vos nouvelles aventures.
Posté par Dominique |19/07/2018 00:00
C'est déjà bien d'avoir tenu dix ans -Envoyez-nous des photos des aurores boréales... Posté par Élisabeth |19/07/2018 00:00
Je trouvais vos billets très toniques, teintés d'une imperceptible insolence qui m'égayais. Bonne journée. Posté par Elisabeth |27/07/2018 00:00
Ah, Clémence, tu nous quittes enfin ! Y'en avait plus que ras le bol de ta fantaisie, ton goût pour l'absurde et le léger, ton inquisition douce et ta curiosité aiguisée, ton éternel intérêt sincère pour les gens qui t'entourent et pour les artistes, ton sourire sur lequel on pouvait parfois tomber sans prévenir au détour d'un couloir !!! Bon vent, bonne aurore boréale ( et en plus tu frimes !! ). Tu vas nous manquer, Emma. Posté par Emmanuelle Goizé |19/07/2018 00:00
félicitations et bonne route Posté par Frédéric |19/07/2018 00:00
Merci pour ces 10 années et que l'aventure continue. ..au théâtre et ailleurs 😀 Posté par Galluccio |19/07/2018 00:00
Chère Clémence, J’ai les larmes aux yeux en lisant ce que votre plume (électronique) nous apprend: votre départ et simultanément la fermeture de votre blog dont je suis une lectrice aussi fidèle que mon abonnement. J’ai eu le plaisir de vous le dire de vive voix lors de la réouverture de l’Athenee après travaux utiles et... mérités ! Alors bon virage et bonne route pour toutes ces années qui vous rapprocheront de tant f’aurores... Posté par Gaudin |19/07/2018 00:00
Ce qui était extraordinaire c'était le toujours enjoué et dynamique qui traduisait un grand amour du théâtre, d'un théâtre et de ses spectateurs. quelle nouvelle source de bonheur que de se trouver au sein des aurores boréales. Merci et bonne route ! Posté par gérard |30/07/2018 00:00
Merci pour vos enquêtes et commentaires. Succès pour votre nouvelle orientation. Posté par Gérard ROGER |19/07/2018 00:00
Tristesse de voir une si belle aventure de dix années se terminer pour ce théâtre que j'aime beaucoup sauf ses fauteuils toujours aussi inconfortables Belle réussite dans vos nouvelles aventures chère Clémence dans les aurores et les étoiles Cordialement, Posté par Gilles |19/07/2018 00:00
Chère Clémence 10 ans déjà c est impossible . Les premieres fois je me souviens du plaisir quotidien que j avais à vous lire .Je ne pouvais pas commencer bien une journee de travail sans vos propos desinvoltes et serieux a la fois .Patrice Martinet avait eu une idee remarquable en vous offrant cette liberté de ton .Et puis sur la toile j ai vu apparaître d autres initiatives de rendez vous impertinents cela faisait une longue lecture le matin mais j ai toujours commencé par vous .Il faut dire que cette maison qu' est l Athénée je m y sens comme chez moi. Vous nous quittez .J en serai nostalgique à jamais .Mais pour des aurores boréales à foison vous êtes pardonnée. Je vous embrasse bien affectueusement Posté par Gisèle |19/07/2018 00:00
Merci mille fois chère Clémence pour ce travail tellement important et qui paraissait si léger, si riche et plein d’humour. J’adore et je sais que je ne suis pas la seule. Je vous souhaite une expérience enrichissante et plein de bonheur dans votre vie. Bon vent Clémence et continuez à rendre les gens heureux... MERCI Posté par Hélène |19/07/2018 00:00
Ça me fait tout triste de vous quitter… Enfin, il y a des étapes dans la vie. Bonne chance pour votre vie boréale ! Posté par Jacqueline |19/07/2018 00:00
Bien triste nouvelle d'un côté (vraiment?... plus aucun blog pour l'Athénée?...), mais quelle chance d'avoir des aurores boréales au-dessus de soi plusieurs mois de l'année! Bon séjour au-delà du cercle polaire, et MERCI pour tout ce que nous avons pu partager grâce à vous! Posté par Jean-José FIN |19/07/2018 00:00
Ce départ est une vraie tristesse.On va être orphelin de quelque chose.Tu auras été une des meilleures choses qui sont arrivées à l'Athénée.Je vais donc aller sur Noto pour te retrouver.Tu aurais dû en parler plus tôt. Et pour les aventures boréales on sera au courant sur quel support? Noto:jeu de mots sur Nota Bene...référence à la ville de Sicile où Antonioni a tourné L'Avventura? c'est une des plus belles choses baroques que j'ai vues. Autre chose ou autre référence? A bientôt j'espère sur papier,internet ou dans une expo-photo. Sache que après leurs passages à L'Athénée je faisais lire à mes étudiants certains de tes blogs et cela a fini par faire naître de futurs spectateurs. Belles aurores boréales et Bella ciao. Jean Luc Parthonnaud. (Académie Charpentier et lycée Initiative) Posté par Jean-Luc |07/09/2018 00:00
Bonjour Clémence. BONNE CHANCE pour votre avenir ! DOMMAGE de ne plus avoir le plaisir de vous lire ! ET MERCI pour toutes vos chroniques, votre humour, votre sensibilité, votre style pointu, votre attention aux autres dans ce monde si particulier. Posté par José |19/07/2018 00:00
C'était un régal de vous lire pendant toutes ces années.... MERCI ! et BONNE CHANCE dans votre nouvelle étape de vie. Posté par Katherine |23/07/2018 00:00
10 ans de passions, d'intelligence et de petit grain de folie. Merci Clemence ! Déployez à nouveau vos ailes pour de nouveaux horizons ! Posté par Le Cygne Blanc |19/07/2018 00:00
Mais à qui allons nous pouvoir confier les secrets du théâtre, nos grigris, notre orgueil à papouiller les pampilles du grand lustre tous les ans, les visages de ceux que le public ne voit pas, les régisseurs attentifs, attentionnés, amoureux de nos murs et de ceux qui les font vibrer? Merci d'avoir écrit dix ans de cette mémoire si particulière d'un théâtre! Posté par mano |19/07/2018 00:00
Le Cotentin te salue bien ! Merci ! Posté par Marie-Agnès |19/07/2018 00:00
Il fallait bien qu'un jour ça arrive : vous partez et je dépose mon premier commentaire ! Merci Clémence pour ce blog si divertissant, bravo pour la variété de traitement, pourvu qu'on ne s'ennuie pas désormais.. Bonjour aux aurores boréales et continuez à ne pas vous ménager ! Posté par Marie-Thé |19/07/2018 00:00
C’est trop triste, mais comme c’est bien dit ! Merci pour ce regard sur le théâtre pendant tant d’années ; il va nous manquer quelque chose tous les jours… Posté par O et MJ |20/07/2018 00:00
Bravo et bonne continuation !! Posté par Olivier |19/07/2018 00:00
Chère Clémence, C’est au nom de toute l’équipe de l’Athénée, et si j’en crois les nombreux messages que vous recevez, au nom de bon nombre de spectateurs de ce théâtre que je voudrais vous remercier bien chaleureusement pour ces dix années de chroniques sincères, toujours instructives et documentées, souvent décalées et parfois drôles, de rencontres singulières ou émouvantes, en un mot pour votre ingéniosité et votre plume aiguisée… et pour votre fidélité à l'ambition qui est celle de ce théâtre. Tout le mérite de la réussite de ce blog, très novateur dès son lancement, vous revient tout simplement. Au delà même du blog, en utilisant avec talent les nouvelles techniques de communication, vous avez su tisser un lien privilégié entre ceux qui créent les spectacles et ceux qui viennent les applaudir, entre ce théâtre historique, ses artistes et son public. Sans votre contribution, l’image du théâtre ne serait certainement pas la même aujourd’hui. Enfin, pour répondre à nos spectateurs qui se sentent aujourd’hui un peu orphelins, sachez que nous souhaitons poursuivre votre travail, dans une forme sans doute différente, mais en veillant à préserver l’esprit et la liberté de ton dont vous avez pu et su user. Vous nous quittez pour de nouvelles aventures qui vous éloigneront de nous, nous vous souhaitons bon vent pour cette vie nouvelle au pays des ours blancs ! Recevez en tous cas l’expression de notre amitié sincère et reconnaissante. Patrice Martinet et l’équipe de l’athénée Posté par Patrice Martinet |23/07/2018 00:00

Au plaisir de vous lire de nouveau.

Merci…

Posté par Philippe |19/07/2018 00:00
Merci pour votre travail et pour le théâtre; je continuerai à vous lire ailleurs. Philippe, département de la Creuse Posté par philippe Viard |19/07/2018 00:00
Peut-être suis-je parmi vos premiers lecteurs. Je me souviens de vos débuts et de la présence de spectateurs aux répétitions d'une pièce d'Olivera... (?). Bonne suite et ne prenez pas froid. Posté par Van Hée |19/07/2018 00:00
Hej hej Clémence, tu as choisi la voie du Grand Nord, vad bra!! Merci pour tous ces beaux articles que j'ai suivis avec assiduité et grand plaisir! Virginie Posté par Virginie SOURIEAU |19/07/2018 00:00